Découvrez d'autres lieux uniques en Normandie :

Le Haras national du Pin ( à 20km du château de Sassy )

Lien du site internet

« 300 ans d’histoire équestre au Haras national du Pin ! Il fût le premier de l’administration des Haras royaux créée par Louis XIV. Construit à partir de 1715 par l’architecte du roi, Robert de Cotte et installé dans un écrin de verdure de plus de 1000 hectares, il est surnommé le «Versailles du cheval». Le Domaine accueille aujourd’hui différents partenaires pour développer des activités de formation, recherche, compétitions, courses… toujours autour du maître des lieux : le cheval. L’un des plus célèbres haras du monde vous ouvre sa majestueuse grille d’honneur ! »

haras-du-pin
Crédit photo : Artechnique Production

Le Château du Bourg-Saint-Léonard (22 km du château de Sassy)

Dans un parc à l'anglaise entouré d'une forêt de 400 hectares, le château du Bourg-Saint-Léonard offre son architecture néoclassique à ce magnifique cadre de verdure.

Toutes les informations concernant le château du Bourg-Saint-Léonard sur le site du Haras national du Pin.

bourg-st-leonard
Crédit photo : Christian Besnouin

Le Château de Médavy

Le château de Médavy est une belle demeure du XVIIIème siècle, d’architecture classique inspirée de Mansart, construite sur les bases d’une forteresse plus ancienne comme en témoignent les douves et deux tours imposantes. Le bâtiment principal actuel fut érigé entre 1705 et 1724 par Jacques-Léonor Rouxel de Médavy, maréchal de France, et l’ensemble fut embelli entre 1754 et 1789 par Pierre Thiroux de Monregard, fermier général des postes et relais de France.

chateau-medavy
Lien du site internet

Le Château de Carrouges

Sept siècles d'histoire. Carrouges est d'abord au XIVe siècle une place forte de la guerre de Cent Ans (donjon). Il devient un logis seigneurial au XVe siècle (aile Blosset), augmenté au XVIe siècle d'un châtelet d'entrée considéré comme le premier témoin de l'architecture de la Renaissance en Normandie. De nouveau fortifié au temps des guerres de Religion (bastion ouest), sa fonction de demeure de prestige s'affirme par la construction à la fin du XVIe siècle de deux ailes « classiques » et des escaliers qui les desservent dus à l'architecte François Gabriel. Des hôtes célèbres. Les seigneurs de Carrouges reçoivent le roi Louis XI en 1473 puis Catherine de Médicis et sa suite en 1570.

chateau-carrouges
Lien du site internet